" Le trait et la matière sont au cœur de mon travail.
Trace de mon passage sur la toile,
Passage et  présence qui s´imprime dans la matière.
Trace du temps que je cherche à inscrire. "

L'artiste

Christine Lopez Rascol

Artiste Peintre

" Le trait et la matière sont au cœur de mon travail.

Trace de mon passage sur la toile,

Passage et  présence qui s´imprime dans la matière.

Trace du temps que je cherche à inscrire. "

 

En premier, le trait immédiat est ce qui me sert le mieux.

Les matières et les techniques employées alors sont légères et éphémères comme le mouvement. Une écriture proche de la  peinture zen des anciens maîtres asiatiques.

Puis  viennent les matières différentes, les pigments, voire les collages.

Enfin, les glacis, les empâtements laisseront apparaître les «dessous » avec plus de vigueur.

Au fil des années, une touche plus rapide me permet une plus grande liberté et donne à mes travaux une figuration plus libre et plus expressive.

 

Mon langage pictural rejoint souvent le langage corporel, en trouvant alors mon inspiration dans l´observation du corps.

Lignes courbes, rondeurs affirmées, poses, méditations, mouvements …

D’une peinture à l´autre, je cherche ce corps incertain…

En travaillant sur un espace clos, il l'habite, le ressent, le vit, le recrée.

 

J'ai l'habitude de dire que la peinture est ma respiration.

Elle est dans ma tête, dans mon coeur, dans mes veines; elle m'apaise ...et me dynamise, véhicule et canalise mes émotions.

Elle me fait "voyager couché", comme disent les peintres chinois. 

Fruit d'une réflexion "philosophique" elle est aussi  communication car la peinture commence où les mots s'arrêtent.

C'est comme dire une seule chose qui résumerait mille mots.

 

La peinture relie celui qui créé et celui qui regarde ....

C'est ma façon de laisser une empreinte... un héritage ? »

 

 

Entre abstrait et figuratif, immatériel ou réaliste, l’aspect « formel » donne à voir de prime abord, des figurations plutôt « douces ».

La prééminence de matières est importante par leur épaisseur, leur composition ou leur travail architectonique plutôt structuré.

A mi- chemin entre les nécessités matérielles et corporelles de "l'Existence" et les multiples interrogations sur son "Essence", ceci  dans un investissement « corps -  esprit », l'artiste a une volonté délibérée de communiquer à travers ses oeuvres via le signifié.

Cette communication en narrations ou symboliques diverses qu'elles soient allégoriques, métaphoriques ou critiques, évolue entre "Sens" et "Essence".

 

                                                           

                                                                       D’après François Parent - critique d’Art